Une parcelle de 1300m² à Capeyron, vendue « au rabais » par la ville au groupe immobilier Pichet !

 


Un adhérent de notre association s’exprime


 

Monsieur le Maire

Lors du conseil municipal du 29 Février 2016, Mr Trijoulet (*) à présenté une délibération pour demander l’autorisation de vendre par la Mairie au Groupe Pichet une parcelle cadastrée BK 236 de 1328 m2 située sur l’emprise de l’école des Bosquets et donnant sur la rue Jean Giono. Donc tout prés d’ici. Magnifique parcelle boisée avec une large façade sur la rue.

Le groupe Pichet proposant de l’acheter au prix plancher émis par France Domaine à savoir 265000€, soit au prix de 199,55€ le m2 lui permettant ainsi de réaliser un programme de 64 logement R+2 + combles et 4 lots individuels à bâtir dont j’ai appris par la suite d’ailleurs qu’ils ne seront en fait pas les bâtisseurs mais revendeurs de fonciers.
Je prends à témoins l’assemblée de Mérignacais ici présents et qui connaissent bien le prix du foncier sur Capeyron et je les mets au défit de trouver à titre personnel un terrain constructible qui aille au delà de 400 m2 et qui leur coutera moins de 500€ le m2. Autant il est interdit à la municipalité de vendre en dessous du prix plancher des domaines autant elle a pour devoir de négocier au mieux dans l’intérêt des Mérignacais.

Lors du conseil municipal du 4 avril une des délibérations avait pour but de proposer des économies pour le budget de la ville en réduisant les transports scolaires dédiés chaque fois que ceux ci étaient redondants avec des transports publics existants. Je laisse là aussi à l’appréciation des Mérignacais le constat de la différence de sécurisation pour nos enfants entre un bus dédiés et sécurisé et un transport public.

Hé bien, Le gain ainsi escompté est équivalent à la perte induite par le fait que le terrain de
Capeyron n’ai pas été vendu à sa valeur marché…… Autrement dit on diminue la qualité de service des administrés mais on fait des cadeaux aux promoteurs.

Je passe sous silence le fait que la saturation de la rue Jean Giono ne va pas s’améliorer et que le groupe Pichet avait déposé son permis de construire (donc avait forcément signé un sous-sein de promesse de vente) bien avant la délibération donnant droit à la Mairie de disposer de ce bien pour la vente au Groupe Pichet.

Monsieur le Maire, ce n’est pas ce que j’appelle une gestion en bon père de famille, qui préserve les intérêts des Mérignacais et prône la démocratie participative si chère à votre programme…


REF : Intervention de Patrick Lacorre, membre d’Ensemble Changeons Mérignac lors du conseil de quartier de Capeyron – avril 2016


(1) Thierry Trijoulet est le 1er adjoint de la ville de Mérignac, délégué aux grands projets urbains, politique de la ville et relations avec la Métropole. PS et app. , 
conseiller métropolitain, conseiller régional (NDLR)

2 réactions sur “ Une parcelle de 1300m² à Capeyron, vendue « au rabais » par la ville au groupe immobilier Pichet ! ”

  1. Lacorre Réponse

    Pour donner l’ambiance de la réunion de quartier de Capeyron durant laquelle le débat en question a eu lieu, j’ajouterais trois commentaires :
    – les problèmes liés à la densité d’Urbanisme ont occupés les 2/3 de la réunion, obligeant les consultants venus présenter les autres sujets à stroboscoper leurs interventions
    – l’ancienne formule de la plénière a repris de fait ses droits faisant place à un long échange avec le maire et supprimant ainsi l’éclatement des discussions aux quatre coins de la salle comme voulu désormais par la Mairie, ce qui en dit long sur l’attente réelle des Mérignacais dans ce genre de rencontre et l’inadéquation de la nouvelle formule
    -notons enfin que le maire s’est retrouvé bien seul pour défendre les positions de la Mairie sur l’Urbanisme, ses conseillés étant plutôt en retraits et pas toujours bien informés….

  2. maby Réponse

    le maire vend toute la ville aux promoteurs ! Ce maire et celui d’avant sont UNE HONTE ! !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *